L’approche mixte

L’approche mixte en recherche en éducation et en formation à distance amalgame à la fois des éléments quantitatifs et qualitatifs dans le processus de recherche. Voici quelques points clés de cette approche :

  1. Intégration des méthodes : Les personnes chercheuses utilisent à la fois des méthodes quantitatives et qualitatives au cours de leur étude pour obtenir une compréhension plus complète et approfondie du phénomène étudié.
  2. Complémentarité des données : Les données quantitatives permettent de mesurer des variables de manière objective et de dégager des tendances générales, tandis que les données qualitatives offrent une perspective approfondie sur les expériences individuelles et les contextes sociaux.
  3. Validation croisée : Les résultats obtenus par les deux approches sont souvent comparés et contrastés afin de renforcer la validité des conclusions. La convergence des résultats provenant des deux méthodologies renforce la crédibilité de la recherche.
  4. Séquentiel ou concurrentiel : L’approche mixte peut être séquentielle, avec une phase initiale quantitative suivie d’une phase qualitative (ou vice versa), ou concurrentielle, avec la collecte et l’analyse simultanées des deux types de données.
  5. Éclairage mutuel : Les données quantitatives peuvent éclairer les résultats qualitatifs en fournissant un contexte plus large, tandis que les données qualitatives peuvent aider à interpréter et à expliquer les modèles observés dans les données quantitatives.
  6. Réponses complexes aux questions de recherche : L’approche mixte est souvent choisie lorsque les questions de recherche nécessitent une compréhension approfondie et une exploration des liens complexes entre les variables.
  7. Utilisation de modèles théoriques : Les personnes chercheuses peuvent intégrer des modèles théoriques pour guider la conception de leur étude mixte, permettant ainsi une analyse plus approfondie des phénomènes étudiés.

L’approche mixte offre une perspective holistique, combinant la force des méthodes quantitatives et qualitatives pour répondre à des questions de recherche complexes et capturer la diversité des expériences éducatives et de la formation à distance.

Elle permet une approche plus nuancée et globale de la recherche en éducation.