S’inscrire à la Semaine de la FAD

Calendrier des activités

Lundi 20 février Mardi 21 février Mercredi 22 février Jeudi 23 février Vendredi 24 février

9 h à 10 h 30
Conférence d’ouverture

Le stress ou comment chasser le mammouth
sans y laisser sa peau

9 h à 10 h
Conférence

Entre individus et collectifs : l’accompagnement au cœur de la FAD

9 h à 10 h 30
Atelier

Le mieux-être professionnel grâce à des outils de productivité

9 h à 10 h
Conférence

Transcender les limites de la formation à distance

9 h à 10 h
Conférence de clôture

Les transformations humaines à l’ère du numérique

Aucune
activité prévue

10 h 30 à 11 h 30
Conférence

Dans le cerveau des personnes apprenantes

10 h 45 à 11 h 45
Panel

ChatGPT, IA et formation à distance : une nouvelle ère de l’apprentissage

10 h 30 à 11 h 30
Symposium

Ce qu’en dit la recherche

10 h30 à 11 h30
Conférence

Lire à l’écran mobilise-t-il les mêmes stratégies et compétences que lire sur papier?

12 h à 13 h
Panel

Rétention des futures personnes enseignantes en formation initiale : quelques constats issus de la recherche

12 h à 13 h
Panel

Le lien à distance : expériences et astuces pour mettre l’humain au centre de la FAD

12 h à 13 h
Panel

La FAD au secteur des jeunes : innovations et personnes enseignantes en action

12 h à 13 h
Panel

Expérimentations en FAD : pour rehausser la qualité des pratiques

12 h à 13 h
Pecha Kucha

Tous et toutes uniques : l’inclusion au centre des pratiques

14 h à 15 h
Atelier

Enseigner à distance : la pédagogie des petits pas

14 h à 15 h
Atelier

Le sketchnoting : pour que l’inaccessible devienne visible!

14 h à 15 h
Atelier

Le nouveau Recto-Verso de FADIO : l’évaluation en FAD

14 h à 15 h 30
Conférence

Pénurie de personnes enseignantes :
organisation hybride de l’enseignement-apprentissage

14 h à 15 h
Cocktail

L’apéro avec FADIO

16 h à 17 h
Conférence

La transition des personnes enseignantes du collégial vers les dispositifs hybrides : des défis à relever!

16 h à 17 h
Conférence

FormationMeta : un va-et-vient entre le cœur et l’écran pour une expérience qui répond aux besoins des groupes apprenants

15 h 30 à 17 h
Conférence

Apprendre et enseigner sur le Web : quelle ingénierie pédagogique?

16 h à 17 h
Atelier

Collaborer pour apprendre en réseau et à distance : présentation d’un outil d’écriture collaborative incontournable!

Fin des
activités

Partenaires de cette 6e édition

Avec la participation financière de

Description des activités

Lundi 20 février

9 h à 10 h 30 – Conférence d’ouverture

Le stress ou comment chasser le mammouth sans y laisser sa peau

Démystifier, déconstruire et comprendre le stress. Comment devient-on une personne stressée? Quels sont les effets du stress sur la santé physique et mentale? Dans cette conférence incontournable de Sonia Lupien, il sera question, entre autres, de :

  • comment fonctionne la réponse biologique de stress et comment elle affecte notre cerveau;
  • comment le stress chronique mène à une vulnérabilité aux troubles mentaux tels que l’anxiété, la dépression et l’épuisement professionnel;
  • comment combattre le stress pour éviter que ces désordres se développent.

Sonia Lupien détient un doctorat en neurosciences de l’Université de Montréal et est chercheure scientifique. Elle a fait ses études postdoctorales à l’University of California in San Diego et à la Rockefeller University de New York. Elle étudie le mécanisme du stress, son effet sur la performance et la mémoire depuis plus de 20 ans.

S’INSCRIRE À L’ACTIVITÉ

12 h à 13 h – Panel propulsé par le CADRE21

Rétention des futures personnes enseignantes en formation initiale : quelques constats issus de la recherche

Le Québec vit une pénurie de personnes enseignantes sans précédent et les régions éloignées sont particulièrement affectées. Cela a pour effet que des personnes étudiantes se retrouvent en situation d’enseignement dès leur entrée en formation. Or, des difficultés vécues au cours de la formation ou au travail dans le milieu scolaire pourraient avoir comme conséquence la remise en question de la poursuite de leur formation, voire l’abandon précoce de la profession. Dans ce panel, nous revenons sur les difficultés relatives à la préparation à l’insertion professionnelle des futures personnes enseignantes et proposons des pistes d’amélioration.

Aline Niyubahwe, Ph.D., est professeure régulière au département d’éducation de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue dans les domaines du développement de l’enfant et de l’adolescent et des théories de l’apprentissage. Elle occupe la fonction de directrice du programme de maîtrise qualifiante en enseignement au secondaire. Chercheure associée au CRIFPE, elle est spécialisée en insertion professionnelle des enseignants immigrants formés à l’étranger et des enseignants débutants. Ses travaux portent également sur l’apport des enseignants issus de l’immigration dans l’intégration scolaire des élèves issus de l’immigration, sur l’attraction et la rétention des enseignants en régions éloignées et sur l’intégration des étudiants internationaux. Elle est membre du Groupe régional d’acteurs pour la valorisation des enseignants (GRAVE) et de l’observatoire sur la formation à la diversité et l’équité (OFDE). 

Réal Bergeron est professeur titulaire à l’UQAT depuis l’année 2001 et aujourd’hui retraité depuis juin 2022. Il y a enseigné et y enseigne toujours, à titre de chargé de cours, la didactique du français langue d’enseignement dans les programmes de formation initiale en enseignement. Au milieu des années 2000, il a publié en collaboration des albums de littérature jeunesse destinés aux enfants non-voyants de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec : l’équipe de conception a reçu deux prix d’excellence en 2005 et 2006 en guise de reconnaissance de l’expertise développée. Au début des années 1990, il a contribué, avec le professeur feu Pierre Audy, à faire connaître au Québec et en Europe francophone l’approche API (Actualisation du Potentiel Intellectuel) en éducation cognitive où il a entre autres participé au développement d’un outil diagnostique du Profil d’Efficience Spontanée et sur Demande (PESD). Ses recherches actuelles portent sur l’oral et sa didactique. Au cours des dernières années, il a dirigé en collaboration huit ouvrages scientifiques en ce domaine, en plus de produire des articles savants et professionnels. Il a été vice-président des Publications Québec français de 2012 à 2015, et rédacteur en chef de la revue Québec français, section didactique, de 2011 à 2015. Il a été le membre fondateur, en février 2018, du Groupe régional d’acteurs pour la valorisation de l’enseignement (GRAVE), communauté stratégique à laquelle il collabore toujours activement pour agir sur l’attraction, la rétention et le recrutement en contexte de pénurie d’enseignants et de suppléants. Depuis 2019, il dirige la collection e-cogito des éditions Peisaj. Il est membre depuis 2002 du Cercle d’excellence du président de l’Université du Québec. En 2018, il a été sélectionné pour agir à titre de membre indépendant pour l’Abitibi-Témiscamingue et le Nord-du-Québec au conseil d’administration du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ); il poursuit toujours à ce jour son travail d’administrateur au CALQ. En 2020, il a reçu le prix de la ministre en enseignement supérieur, édition 2019-2020, volet reconnaissance en enseignement universitaire, Prix Guy-Rocher. En janvier 2022, il a été nommé membre du conseil d’administration de l’UQAT jusqu’au moment de la prise de sa retraite en juin dernier. Enfin, il poursuit sa collaboration, à titre de personne-ressource de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec, au comité Soutien pour l’organisation des forums citoyens Parlons Éducation du printemps 2023.

Geneviève Sirois est professeure en administration scolaire à l’Université TÉLUQ et chercheuse associée au CRIFPE.  Elle s’intéresse aux politiques éducatives, et plus particulièrement aux politiques de gestion des enseignants (attraction, formation, recrutement et rétention) et aux défis posés par les pénuries d’enseignants au Canada, mais également dans les pays du Sud. Récemment, elle s’est également spécialisée sur les enjeux relatifs au recrutement d’enseignants non-légalement qualifiés dans les écoles du Québec.  

Oeuvrant en éducation depuis le début des années 2000, Maxime a enseigné les sciences humaines au secondaire dans la région de Québec. Il s’intéresse de près au numérique et à ses impacts, autant dans l’espace scolaire que dans la société en général. Les médias sociaux sont un outil incontournable au coeur de sa formation continue et le réseautage professionnel lui a permis de collaborer à plusieurs initiatives innovantes en éducation. C’est grâce à ce riche réseau qu’il s’est joint à l’équipe du CADRE21 en 2017. À titre de stratège numérique, il contribue au rayonnement du développement professionnel en éducation francophone.

S’INSCRIRE À L’ACTIVITÉ

14 h à 15 h – Atelier

Enseigner à distance : la pédagogie des petits pas

Cette conférence est un retour sur une  expérimentation de terrain qui aborde différents angles en formation à distance au secondaire. Il sera question, entre autres, de :

  • comment éviter l’écueil de l’isolement;
  • comment mettre en place des travaux de groupes à distance;
  • comment rendre ses consignes efficaces;
  • autres astuces concrètes.
La pédagogie des petits pas qui vous sera présentée ici se veut un modèle de réponse à « Comment enseigner efficacement à distance? ».

Professeure de français à Orthez au Collège Daniel Argote, elle a démarré son apprentissage de classe inversée en 2010. Autrice du livre Enseigner en classe inversée publié aux Editions ESF. Consultante en pédagogie active et éducation au numérique.

S’INSCRIRE À L’ACTIVITÉ

16 h à 17 h – Conférence

La transition des personnes enseignantes du collégial vers les dispositifs hybrides de formation : des défis à relever!

L’émergence et l’accès à de nouvelles technologies ont favorisé l’avènement de modalités d’enseignement qui offrent plus de souplesse et de flexibilité aux personnes étudiantes par la mise en place de dispositifs de formation à distance. L’implantation de ces dispositifs soulève toutefois plusieurs défis pour les personnes enseignantes travaillant en formation à distance au collégial, notamment en ce qui concerne leur formation préalable et leur accompagnement ainsi que l’évaluation des apprentissages et du développement des compétences. La collecte de données réalisée dans le cadre de ce projet a été effectuée auprès de personnes enseignantes du milieu collégial québécois. Présentation des résultats et recommandations pour mieux accompagner les personnes enseignantes dans cette transition.

René Bélanger est conseiller pédagogique au Cégep de Matane depuis 2013. Il est membre du comité de mise en œuvre de FADIO ainsi que du réseau collégial des REPTIC. 

S’INSCRIRE À L’ACTIVITÉ

Mardi 21 février

9 h à 10 h – Conférence

Entre individus et collectifs : l’accompagnement au cœur de la FAD

Diverses périodes de distanciation sociale et de confinement ont été mises en œuvre pour tenter d’endiguer la crise sanitaire. La solitude imposée ou l’isolement social non voulu ont ainsi été déplorés, notamment dans le cadre de la formation à distance. L’accompagnement est dès lors apparu comme un enjeu central: comment accompagner les personnes apprenantes à distance pour éviter qu’elles se sentent isolées et favoriser leur persévérance? Cette problématique, renforcée par le contexte pandémique, n’est en fait pas nouvelle. Nous proposons ainsi de nous intéresser à la littérature sur le sujet afin de présenter quelques lignes directrices d’action et ouvrir des pistes de réflexion.

Cathia Papi est professeure titulaire au département Éducation de l’Université TÉLUQ. Sociologue de formation, elle mène des recherches concernant l’accompagnement, et notamment le tutorat à différents ordres d’enseignement, les interactions médiatisées, les parcours des étudiants et la persévérance en formation à distance. Elle est directrice de l’observatoire du numérique en éducation (ONE) et rédactrice en chef de Médiations et médiatisations ainsi que de la partie francophone de la revue International Journal of E-Learning and Distance Education.

S’INSCRIRE À L’ACTIVITÉ

10 h 30 à 11 h 30 – Conférence propulsée par Wooclap

Dans le cerveau des personnes apprenantes

Que se passe-t-il dans le cerveau des personnes apprenantes lorsqu’elles apprennent? Quels sont les grands principes d’un apprentissage efficace? Comment les personnes enseignantes peuvent-elles mobiliser ces principes lors d’une formation à distance? Durant cette conférence, vous plongerez dans les méandres du cerveau et découvrirez les stratégies et les outils pédagogiques pour une formation à distance efficace!

Fabien Maurin dirige les activités de Wooclap au Canada. Passionné par les EdTech, enseignant à ses heures perdues, il s’intéresse à la manière dont la technologie peut être mise au service de méthodes pédagogiques innovantes. Depuis 2019, Fabien aide les établissements à mettre en place de nouvelles pratiques pédagogiques grâce aux outils Wooclap et Wooflash.

S’INSCRIRE À L’ACTIVITÉ

12 h à 13 h – Panel propulsé par l’École branchée

Le lien à distance : expériences et astuces pour mettre l’humain au centre de la FAD

La relation entre personne enseignante et personne apprenante est ressortie unanimement dans les écrits scientifiques comme une variable prépondérante ayant des répercussions à de multiples niveaux et venant jouer un rôle déterminant sur le lien que l’apprenant aura avec l’école, sur son rendement scolaire et sur son sentiment de bien-être au plan psychosocial (Fredriksen et Rhodes, 2004; Brewster et Bowen, 2004).

À distance, l’écran s’ajoute à l’équation humaine de la relation personne enseignante-personne apprenante. Comment s’en faire un allié? Comment la technologie peut être un support pour maintenir et renforcer le lien entre les personnes actrices du milieu scolaire? Lors de cet échange, vous aurez la chance d’entendre des personnes provenant de milieux différents qui partageront leurs expériences et leurs astuces pour mettre l’humain au centre de la formation à distance.

Un “trippeux” de maths, de géométrie dynamique et d’enseignement en ligne… et parfois les trois en même temps! Toujours en mode résolution de problème
pour trouver des solutions à l’enseignement en ligne! Guy Gervais est aussi collaborateur à l’évaluation en mathématiques au MEQ, coordonnateur du Programme de Scolarisation à distance Académie les Estacades, coordonnateur et administrateur de la plateforme de cours d’été pour les CSS
des régions 04/17 depuis 2016, chargé de cours en mathématique à l’Université du Québec à Trois-Rivières, et président du GRMS (Groupe des responsables de la mathématique au secondaire).

Hélène est enseignante à l’AEP service de garde scolaire au CFP du Fleuve-et-des-Lacs. Elle fait aussi de la reconnaissance  d’acquis à distance.

Michael Redmond est enseignant au département de Gestion et intervention en loisir au Cégep de Rivière-du-Loup. Au cours des trois dernières années, il a développé et continue de perfectionner ses méthodes d’enseignement à distance en enseignant à la fois à des étudiant.e.s en classe à Rivière-du-Loup et à Chicoutimi en formule délocalisée. Détenteur d’un baccalauréat en Kinésiologie de l’Université Laval et d’un diplôme d’études collégiales en Techniques d’intervention en loisir du Cégep de Rivière-du-Loup, il cumule 15 ans d’expérience en tant que formateur, principalement en animation de groupe, un sujet qu’il maîtrise bien, ayant animé et intervenu dans à peu près tous les contextes imaginables et auprès de toutes les clientèles.

Pédagogue au parcours et au profil quelque peu atypiques, Julie sait saisir les nombreuses occasions d’élargir son réseau, de consolider ses compétences et d’en acquérir de nouvelles. En 2017, Julie a quitté sa classe de 5e année, ouverte à de nouveaux défis… et elle ne nous a pas déçus depuis! Jusqu’à tout récemment, elle était CP à l’UQAR, au campus de Lévis, après être passée au Ministère de l’Éducation comme conseillère en pédagogie numérique et avoir dirigé pendant plus de deux ans l’Association Edteq. Depuis la rentrée scolaire 2022, Julie enseigne l’art dramatique aux élèves du primaire, dans une école où elle porte également le chapeau de leader pédago-numérique. En parallèle, elle a le privilège d’être superviseure pour le 2e stage en éducation au préscolaire et enseignement au primaire et est également chargée de cours, à l’Université Laval, où elle enseigne l’utilisation des technologies à des futurs profs de secondaire. Femme de passion, son leadership et ses qualités relationnelles font d’elle une personne à l’influence positive et à l’énergie contagieuse, qui trouve sa place dans le travail d’équipe et dans l’émergence d’idées nouvelles. 

Laurie Couture carbure à l’accompagnement professionnel et à la créativité. D’abord enseignante de français et d’univers social au secondaire dans la région de Chaudière-Appalaches, elle est maintenant conseillère pédagogique à l’École branchée, ce qui lui permet de nourrir ses passions au quotidien et de constamment repousser ses limites. Son intention? Faire briller les acteurs du milieu de l’éducation pour qu’ils se sentent bien, confiants et stimulés! ☀️

S’INSCRIRE À L’ACTIVITÉ

14 h à 15 h – Atelier propulsé par l’École branchée

Le sketchnoting : pour que l’inaccessible devienne visible!

Avoir un accès direct aux apprentissages des personnes apprenantes, ça vous dit? Le sketchnoting, également connu sous le nom de croquis-note, est une technique de prise de notes créative et très visuelle qui permet de représenter sa pensée à l’aide d’illustrations, de symboles, de structures et de mots. Cette formation vous permettra de vous y initier personnellement et de découvrir les outils nécessaires pour pouvoir accompagner ensuite des personnes apprenantes et vos collègues de travail. Équipez-vous de votre tablette numérique et d’un stylet, ou bien de feuilles blanches et de crayons de couleur!

Laurie Couture carbure à l’accompagnement professionnel et à la créativité. D’abord enseignante de français et d’univers social au secondaire dans la région de Chaudière-Appalaches, elle est maintenant conseillère pédagogique à l’École branchée, ce qui lui permet de nourrir ses passions au quotidien et de constamment repousser ses limites. Son intention? Faire briller les acteurs du milieu de l’éducation pour qu’ils se sentent bien, confiants et stimulés! ☀️

S’INSCRIRE À L’ACTIVITÉ

16 h à 17 h – Conférence

FormationMeta : un va-et-vient entre le cœur et l’écran pour une expérience qui répond aux besoins des groupes apprenants

Le métavers, nous en parlons de plus en plus, mais concrètement, savons-nous ce que c’est? Comment pourrait-il faciliter la navigation continue entre le cœur et l’écran dans une formation à distance? De quelles compétences aurons-nous besoin afin d’enseigner dans et à travers ce monde immersif? Cette conférence tente de répondre à ces questions en partageant les résultats préliminaires du projet FormationMeta.

Nadia Naffi est professeure adjointe au Département d’études sur l’enseignement et l’apprentissage à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université Laval, titulaire de la Chaire de leadership en enseignement (CLE) sur les pratiques pédagogiques innovantes en contexte numérique – Banque Nationale et co-responsable de l’axe Éducation et capacitation de l’Observatoire international sur les impacts sociétaux de l’IA et du numérique (OBVIA). Elle préside le comité institutionnel d’innovation pédagogique de l’Université Laval. Naffi est récipiendaire de la Médaille d’or du Gouverneur général du Canada – Personne et société 2018 pour l’excellence de sa thèse doctorale, du Prix d’excellence et d’innovation pédagogique SALTISE 2019 et de la  John F. Lemieux Young Alumni Medal, discernée à un.e jeune diplômé.e (des dix dernières années) dont l’esprit d’innovation et l’approche de la prochaine génération dans la poursuite de l’excellence repoussent les limites actuelles dans son domaine.

S’INSCRIRE À L’ACTIVITÉ

Mercredi 22 février

9 h à 10 h 30 – Atelier propulsé par Imersion-CP

Le mieux-être professionnel grâce à des outils de productivité

Votre mieux-être professionnel serait-il plus grand si vous pouviez :

  • Organiser facilement des rencontres selon des plages horaires variables?
  • Ne pas oublier des tâches de moindre importance?
  • Retrouver facilement les documents liés à une réunion?
  • Diminuer le temps consacré à des tâches répétitives, notamment la rédaction de courriels?
  • Augmenter la quantité et la qualité de vos rétroactions écrites?

Cette présentation abordera les potentialités et les fonctionnalités de trois outils qui m’aident à maintenir un équilibre dans ma vie professionnelle, à la fois comme conseillère pédagogique et enseignante, soit Calendly, Microsoft Viva Insights et TextExpander. Des exemples d’utilisation, des conseils et des démonstrations bonifieront l’atelier.

Amélie Guay œuvre dans le milieu de l’éducation depuis le début des années 2000, d’abord comme enseignante de français au secondaire, puis comme conseillère pédagogique au collégial et chargée de cours universitaire, où elle s’intéresse à la didactique, aux pratiques enseignantes et à la réussite. Créative, elle aime trouver des solutions aux problèmes. Technophile, elle croit au potentiel des innovations technologiques. Mariant ces deux intérêts, elle est toujours à la recherche d’outils et de structures qui lui permettent de faire mieux et de faire plus. 

S’INSCRIRE À L’ACTIVITÉ

10 h 45 à 11 h 45 – Panel de discussion

ChatGPT, IA et formation à distance : une nouvelle ère de l’apprentissage

Le monde de l’éducation est en constante évolution et les avancées technologiques bouleversent les pratiques de l’enseignement et de l’apprentissage. Les agents conversationnels, de plus en plus performants comme ChatGPT, utilisent l’intelligence artificielle (IA). Ces outils s’implantent rapidement dans le milieu éducatif et causent un choc à tous les niveaux de l’enseignement et de la recherche. Bienvenue dans un nouveau paradigme! 

Comment les pratiques enseignantes se transforment-elles en réponse à l’arrivée de ChatGPT et d’autres outils alimentés par l’IA dans les établissements d’enseignement? Ce panel de discussion sera l’occasion de mettre en avant les points de vue croisés entre les trois ordres d’enseignement concernant l’accessibilité de l’IA à des fins pédagogiques. Il sera question de nouvelles compétences à développer, d’exemples concrets d’utilisation de l’IA en classe ou à distance, et des enjeux liés à l’adaptation des méthodes d’évaluation.

Passionné de technologie, Sylvain est enseignant de mathématiques au secondaire depuis 2004 au sein du CSS des Navigateurs. Au cours des dernières années, il s’est spécialisé dans l’intégration du numérique en éducation. Très actif sur les réseaux, Sylvain aime partager des connaissances et ses découvertes tant sur sa chaîne YouTube “1 APP par jour” que sur sa page Facebook dédiée à l’intégration du numérique en éducation. Il anime également diverses discussions à caractère pédagogique sur les réseaux sociaux. Pour Sylvain, le numérique est un outil incontournable de bonification de l’enseignement. Il s’est donc donné comme objectif de contribuer à transformer le monde de l’éducation, un partage à la fois.

Éric Cloutier est conseiller technopédagogique depuis 8 ans au Cégep de Thetford. Il est un grand passionné de sport, plus particulièrement de vélo de montagne l’été et de ski l’hiver. Il adore explorer les nouvelles technologies et en apprendre plus sur leur fonctionnement. Ce qui le rend le plus heureux dans sa pratique professionnelle, c’est de voir des projets technopédagogiques qui étaient exploratoires s’enraciner dans les pratiques des enseignants. Certains disent que les technologies éloignent les gens, pour lui c’est un sujet d’échange et de collaboration qui permet de porter un regard différent sur notre enseignement.

Jonathan Durand Folco est professeur adjoint à l’École d’innovation sociale Élisabeth-Bruyère à l’Université Saint-Paul, Ottawa. Ses travaux de recherche portent sur la démocratie participative, la politique municipale, les communs, la transition écologique et les transformations du capitalisme avancé. Il est l’auteur du livre À nous la ville! Traité de municipalisme (Écosociété, 2017), co-auteur de Manuel pour changer le monde (Lux, 2020), et co-auteur du livre Le capital algorothmique et son monde, qui sera publié chez Écosociété à lautomne 2023.

Claudine Bonneau est professeure au département d’analytique, opérations et technologies de l’information à l’ESG UQAM où elle y enseigne des cours liés à la gestion des technologies de l’information.  Elle est membre du Centre interuniversitaire de recherche sur la science et la technologie (CIRST), ainsi que du Laboratoire sur la communication et le numérique (LabCMO) où elle dirige l’axe de recherche Pratiques de travail, collaboration et mondes professionnels. Ses recherches portent sur les nouvelles pratiques de travail à l’ère du numérique. En plus de ses contributions à des ouvrages collectifs (tels que Experiencing the New World of Work, Cambridge University Press, New Ways of Working: Organizations and Organizing in the Digital Age, Palgrave), elle a publié dans des revues telles que Work, Employment and Society et Educational Technology Research and Development.

Yves Munn est conseiller pédagogique et chargé de projets pédagonumériques à l’Université du Québec à Montréal. Il est aussi membre de la Commission de l’enseignement et de la recherche universitaire (CÉRU) du Conseil supérieur de l’éducation (CSE) du Québec.

S’INSCRIRE À L’ACTIVITÉ

12 h à 13 h – Panel de discussion

La FAD au secteur des jeunes : innovations et personnes enseignantes en action!

Les innovations technologiques des dernières décennies ont favorisé l’émergence de nouvelles pratiques pédagogiques en formation à distance (FAD). Dans ce contexte, les expériences vécues au cours des récentes années pandémiques ont également encouragé l’intégration de ces technologies au sein de milieux scolaires qui surent s’adapter et innover pour résoudre des problématiques jusqu’alors peu courantes.

Le personnel du secteur des jeunes a su tirer profit des possibilités offertes en FAD et a mis en place des méthodes permettant de favoriser le maintien des activités scolaires. Il s’est adapté aux possibilités pédagogiques qu’offrait la FAD dans un milieu où elle n’était pas considérée comme possible à grande échelle.

Ce panel de discussion est donc l’occasion de découvrir quatre projets pilotes en FAD qui se vivent dans quatre réalités différentes, mais ayant tous en commun la réussite du plus grand nombre de personnes apprenantes. Venez être témoins du savoir-faire et de l’expertise de ces panélistes qui participent activement à la modernisation des pratiques pédagogiques en FAD au secteur des jeunes.

Michael Canuel, Ed.D., est un éducateur réputé, spécialisé dans l’apprentissage en ligne et l’apprentissage professionnel. Il est le PDG de LEARN, cofondateur et ancien président du réseau canadien d’apprentissage en ligne, membre fondateur du conseil d’administration de l’OTESSA et créateur d’un programme d’apprentissage mixte largement utilisé en Asie du Sud-Est. Au printemps dernier, il a été nommé membre de l’Ordre d’excellence en éducation du Québec. 

Marilyn Dallaire est une jeune diplômée et enseignante en FAD depuis septembre 2021 à l’Académie Juillet, une école privée sur la rive sud de Montréal. 

France Lafleur est titulaire d’un doctorat en formation à distance (FAD) de l’Université de Sherbrooke, d’une maîtrise en gestion de l’éducation et de la formation, d’une maîtrise en orthopédagogie et d’un diplôme d’études supérieures spécialisées de 2e cycle en administration scolaire. Mme Lafleur est également titulaire de la Chaire d’excellence en enseignement de la FAD de l’UQTR. Elle occupe le poste de professeure régulière au Département des sciences de l’éducation de l’Université du Québec à Trois-Rivières en tant que spécialiste de la FAD et de la formation en ligne par webconférence. Ses travaux de recherche portent notamment sur le développement de la compétence technopédagogique des formateurs dans les environnements numériques d’apprentissage, tant en enseignement supérieur qu’au secteur des jeunes. Outre la FAD en contextes universitaire, collégial et organisationnel, elle s’intéresse également aux questions relatives à la gestion de l’éducation et de la formation dans les campus virtuels, à la qualité de l’enseignement dans les environnements numériques et à l’enseignement comodal.

S’INSCRIRE À L’ACTIVITÉ

14 h à 15 h – Atelier

Le nouveau Recto-Verso de FADIO : l’évaluation en FAD

Le regroupement FADIO, par l’intermédiaire de son comité Qualité FAD, constitué de personnes conseillères pédagogiques interordres, a produit un tout nouveau Recto-Verso (aide-mémoire en FAD) dont la thématique est l’évaluation en formation à distance.

Lors de l’atelier, ce Recto-verso, qui met de l’avant des critères de qualité issus de la recherche offrant des pistes de réflexion quant aux choix et aux modalités d’évaluation, vous sera présenté. Cette communication sera ponctuée de pistes concrètes applicables à tous les ordres d’enseignement. L’évaluation à distance se doit d’être rigoureuse et bien arrimée avec les objectifs d’apprentissage, ce qui nécessite la prise en compte d’indicateurs minutieusement sélectionnés. La démarche itérative pour la création de ces critères de qualité, selon les étapes de l’évaluation à distance de Leroux et Ringuet (2019; analyse, planification, conception, mise en œuvre, validation) sera décrite et mise en lien avec la réalité des milieux scolaires.

Le parcours professionnel de Julie Bélanger a débuté en tant qu’enseignante à la FGJ et à la FGA. Par la suite, elle a occupé les postes de conseillère pédagogique RÉCIT et de direction d’école. Sa passion pour l’accompagnement et les technologies a fait en sorte qu’elle a postulé pour le poste de conseillère pédagogique TIC à la FGA, fonction qu’elle occupe avec le plus grand intérêt depuis aout 2017. Ayant été désignée pour siéger au comité de mise en œuvre de FADIO par son centre de services scolaire, c’est avec un immense plaisir qu’elle collabore sur différents comités de la formation à distance. Elle aime travailler en équipe, collaborer, apprendre, créer, et, surtout, permettre aux gens de progresser.

Marie-Ève Gonthier est conseillère en pédagogie et en technopédagogie à l’Université du Québec à Rimouski. Elle est également chargée de cours à l’unité départementale des sciences de l’éducation. Enseignante en adaptation scolaire de formation, elle détient une maîtrise et un doctorat en éducation, centrés sur la didactique du français et sur l’utilisation des technologies en milieu scolaire.

René Bélanger est conseiller pédagogique au Cégep de Matane depuis 2013. Il est membre du comité de mise en œuvre de FADIO ainsi que du réseau collégial des REPTIC. 

S’INSCRIRE À L’ACTIVITÉ

15 h 30 à 17 h – Conférence

Apprendre et enseigner  sur le Web : quelle  ingénierie pédagogique?

L’essor des technologies numériques entraîne de profonds bouleversements en éducation. La récente pandémie a accéléré leur usage, révélant le manque de préparation des milieux éducatifs, forcés d’adopter dans l’urgence des modalités virtuelles d’enseignement et d’apprentissage. Les défis pédagogiques, technologiques et organisationnels ont été largement sous-estimés et les méthodes d’ingénierie pédagogique ont pour but d’aider les éducateurs à y faire face.

Cette conférence présente un nouvel ouvrage qui bénéficie à la fois des connaissances acquises par la pratique de l’enseignement à distance à l’Université TÉLUQ et des recherches menées à son Institut de recherche LICEF. L’accent sera mis d’abord sur une synthèse des recommandations formulées par 74 personnes praticiennes de l’ingénierie pédagogique,  lesquelles proposent de nombreuses améliorations au processus d’ingénierie pédagogique, à son instrumentation, et au soutien qui devrait être offert aux personnes participantes. Ensuite, les nouveaux contextes d’apprentissage de l’ère numérique seront examinés de façon à favoriser l’autonomie des personnes apprenantes et la personnalisation de l’apprentissage. Enfin, les lignes de force et l’architecture d’une nouvelle méthode d’ingénierie des environnements numériques d’apprentissage (MIENA) seront esquissées.

Gilbert Paquette est professeur émérite au Département Sciences et Technologies de l’Université TÉLUQ et chercheur en informatique cognitive à l’Institut de recherche LICEF, qu’il a fondé en 1992, où il dirige le Laboratoire en informatique cognitive et éducative (LICÉ).  Il dirigé plusieurs projets de recherche dont le réseau pancanadien LORNET de 2004 à 2010. Il a été titulaire de la Chaire de recherche du Canada en ingénierie cognitive et éducative de 2002 à 2016. Un doctorat Honoris Causa lui a été décerné en 2007 par l’Université Pierre et Marie Curie (Paris VII). Ses publications incluent quatre livres sur les technologies d’apprentissage, la modélisation des connaissances, le Web sémantique, l’ingénierie pédagogique et la formation à distance.

France Henri est professeure honoraire de l’Université TÉLUQ et chercheure régulière à l’Institut LICEF. Au cours de sa carrière, elle a exercé diverses fonctions, entre autres, celles de directrice scientifique du Centre de recherche LICEF, directrice de l’UER Science et Technologie, directrice des programmes de 2e cycle en Technologie de l’information à École de technologie de l’information. Elle est aussi professeure associée à l’Institut des sciences, des technologies et des études avancées pour Haïti. Ses intérêts de recherche portent surtout sur des problématiques liées à l’usage des technologies en soutien au développement de l’autonomie de l’apprenant et à la personnalisation des apprentissages. Dans ses recherches, elle s’est aussi intéressée aux forums de discussion et à leur analyse, aux communautés de pratiques virtuelles et aux environnements personnels d’apprentissage.

Isabelle Savard est professeure et directrice des programmes en technologie éducative et en formation à distance à l’Université TÉLUQ. Elle possède 25 années d’expérience en design pédagogique. Elle détient un doctorat en informatique cognitive de la TÉLUQ et de l’UQAM et un post doctorat en technologie éducative de la Japan Advanced Institute of Science and Technology (JAIST). Elle a conçu plusieurs cours en ligne portant sur le design pédagogique et est responsable des cours en ingénierie pédagogique offerts à la TÉLUQ. Ses travaux portent notamment sur le design pédagogique, l’innovation technopédagogique, la considération des variables culturelles et contextuelles en éducation, la pédagogie des sciences de la santé ainsi que le développement des compétences et la formation à distance.

S’INSCRIRE À L’ACTIVITÉ

Jeudi 23 février

9 h à 10 h – Conférence propulsée par Chenelière Éducation

Transcender les limites de la formation à distance

La pandémie a permis de mesurer les limites d’une formation à distance imposée par l’urgence sanitaire. Qu’avons-nous appris sur le lien affectif de la personne apprenante envers la personne enseignante, pour dépasser les limites (théoriques) de la FAD? Qu’est-ce qui favorise l’attention et les autres clés pour réussir à distance? Du côté de la personne enseignante, quelle posture nous aide à vaincre l’isolement? Favoriser les apprentissages à l’ère du numérique… Qu’est-ce à dire?

Sylvain Desautels a intégré les technologies en classe à plusieurs niveaux avant de devenir conseiller pédagogique en intégration du numérique et de compléter une maitrise en éducation (concentration en technologies éducatives). Il est maintenant spécialiste en technopédagogie chez Chenelière Éducation. Ses champs d’intérêt vont de l’évaluation des apprentissages à l’intégration intelligente, pertinente et efficace des technologies en classe en passant par la recherche en neuroéducation et le coaching des enseignants.

S’INSCRIRE À L’ACTIVITÉ

10 h 30 à 11 h 30 – Symposium Ce qu’en dit la recherche

Participer à une communauté de pratique en réseau pour soutenir le développement de la compétence numérique (10 h 30 à 10 h 50)

Participer à une communauté de pratique en réseau permet à ses membres de développer leur propre compétence numérique, mais aussi d’apprendre à faire apprendre avec les technologies (Laferrière, 2015). Les communautés ne parviennent toutefois pas toujours à entretenir l’intérêt de leurs membres. C’est pourquoi il nous est apparu nécessaire de documenter la participation au sein d’une communauté de pratique de FADIO. Dans cette présentation, nous explorerons les facteurs qui ont influencé les processus complémentaires de participation et de réification (Wenger, 2005) au sein de cette organisation sociale en équilibre.

Michelle Deschênes est professeure en psychopédagogie de l’enseignement professionnel à l’UQAR. Détentrice d’un doctorat en technologie éducative, elle s’intéresse au développement professionnel, à l’agentivité et à l’engagement des enseignants ainsi qu’aux communautés et au numérique et à la formation à distance.

Quand le terrain et la recherche s’unissent pour soutenir le développement de la compétence numérique des personnes étudiantes (10 h 50 à 11 h 30)

Le réseau de l’UQ mène un vaste projet pour soutenir les transitions vers les études supérieures. L’UQAR et la région de BSLGIM se sont mobilisés pour soutenir sa population étudiante dans les transitions réussies, plus particulièrement sous l’angle du développement de la compétence numérique (CN). Trois chantiers, alliant les forces de l’équipe de recherche universitaire et de l’équipe de recherche terrain, sont menés simultanément dans des CSS, cégeps et à l’UQAR. Cette présentation place les activités de la première année du projet qui ont permis d’identifier les mesures de soutien au développement de la compétence numérique (CN) interordres (IO) dans différents établissements d’enseignement du territoire de FADIO. Les activités des 2 prochaines années, soit d’évaluer et de bonifier les mesures de pair avec les milieux dans une vision de recherche-action, seront esquissées.

Séverine Parent est professeure en technologie éducative et en littératie numérique à l’UQAR. Ses champs de recherche concernent les technologies éducatives, notamment la compétence numérique et l’utilisation des données d’apprentissage, plus particulièrement la variation de l’engagement en contexte d’innovation.Dans sa pratique pédagogique, elle s’intéresse au renouvellement des espaces d’apprentissage.

Détentrice d’un doctorat en éducation, Edith Jolicoeur est professeure en fondement de l’adaptation et en intervention auprès des élèves handicapés à l’UQAR, campus de Lévis. Elle s’intéresse à l’inclusion scolaire, professionnelle et sociale des populations en situation d’inégalité. Plus particulièrement, plusieurs de ces projets sont centrés sur les élèves ayant une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme (TSA). Au baccalauréat en enseignement en adaptation scolaire et sociale, elle donne des cours portant sur les élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation et d’apprentissage (EHDAA). Elle donne également des cours dans le certificat et le programme court spécialisés à propos du TSA.

Nancy Michaud est comptable professionnelle agréée (CPA) et détentrice d’un doctorat en sciences de gestion de l’Université Bourgogne Franche-Comté (France). Elle est professeure à l’unité départementale des sciences de la gestion de l’UQAR depuis 2009. Ancienne auditrice senior au sein du cabinet Mallette et directrice de comptes à la Banque de développement du Canada (BDC), son parcours professionnel l’a amenée à se questionner sur l’exercice du jugement professionnel, en particulier celui des auditeurs externes. Elle s’intéresse également à la notion d’éthique professionnelle ainsi qu’à la gouvernance des sociétés et organismes. De plus, son attention est également portée sur le développement de la compétence numérique des futurs comptables et gestionnaires. Finalement, dans un souci d’amélioration continue de sa pratique d’enseignante, elle s’intéresse à la recherche en pédagogie universitaire.

Marie-Ève Gonthier est conseillère en pédagogie et en technopédagogie à l’Université du Québec à Rimouski. Elle est également chargée de cours à l’unité départementale des sciences de l’éducation. Enseignante en adaptation scolaire de formation, elle détient une maîtrise et un doctorat en éducation, centrés sur la didactique du français et sur l’utilisation des technologies en milieu scolaire.

Michelle Deschênes est professeure en psychopédagogie de l’enseignement professionnel à l’UQAR. Détentrice d’un doctorat en technologie éducative, elle s’intéresse au développement professionnel, à l’agentivité et à l’engagement des enseignants ainsi qu’aux communautés et au numérique et à la formation à distance.

S’INSCRIRE À L’ACTIVITÉ

12 h à 13 h – Panel de discussion

Expérimentations en FAD : pour rehausser la qualité des pratiques

Au cours de l’année 2021-2022, huit projets d’expérimentation en formation à distance (FAD) ont été réalisés afin de documenter des pratiques pédagogiques ou technologiques utilisées en contexte de formation à distance. Venez découvrir les principaux facteurs de réussite de trois de ces projets menés en enseignement supérieur :

  • Expérimentation du basculement à distance d’une activité pédagogique : le Défi académique Aviso
  • Transformation en mode hybride du cours Soins de plaies offert au baccalauréat en sciences infirmières à l’UQAR
  • Activité préparatoire de vaccination : supervision à distance d’une activité technique préparatoire à la vaccination en laboratoire virtuel et utilisation d’un quiz interactif en support à l’approche par experts

Ce panel de discussion se veut donc un regard croisé sur les éléments à prendre en compte lors de la mise en place d’une expérimentation en FAD, des défis rencontrés ainsi que des retombées de tels projets. Une belle occasion pour découvrir comment rehausser la qualité des pratiques en FAD.

Julie Gagnon est infirmière stomothérapeute et professeure au département des sciences de la santé de l’Université du Québec à Rimouski. Elle complète actuellement un doctorat à l’Université d’Ottawa sur la création d’un outil numérique permettant de soutenir l’application des connaissances probantes en soins de plaies par les infirmières et infirmiers nouvellement diplômés. Son intérêt pour les technologies de l’information et de la communication l’amène à découvrir de nouvelles avenues pédagogiques à travers un enseignement hybride diversifié et stimulant.

De 2000 à 2009, Geneviève occupe le poste de technicienne au Département de soins infirmiers. Depuis 2010, elle est enseignante et devient responsable du programme en 2021. Elle s’intéresse beaucoup à la CUA (conception universelle des apprentissages) et aime expérimenter différentes méthodes pédagogiques avec ses étudiant.e.s.  Elle possède aussi une grande expérience de travail à titre d’infirmière dans différents milieux (CLSC et centres hospitaliers).  Depuis août 2010, elle ajoute la co-recherche à son actif chez Solutions Novika et Umano Médical. 

Patricia Michaud est professeure en sciences comptables à l’unité départementale des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Rimouski (Campus de Lévis). Ses domaines d’enseignement sont principalement orientés vers la comptabilité financière et les cours de développement de compétences propres à la profession de Comptable professionnel agréé. Détentrice d’un micro-programme de 3e cycle en pédagogie de l’enseignement supérieur avancée et auteure pour la maison d’édition Chenelière Éducation, elle porte un intérêt marqué envers la pédagogie de l’enseignement supérieur. Également administratrice de l’OBNL Avisoeep, entreprise d’entraînement pédagogique, elle contribue, avec l’aide de collègues, à l’offre d’activités expérientielles propices à l’apprentissage.

Janie Bérubé est professeure en sciences comptables à l’unité départementale des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Rimouski (Campus de Lévis). Ses domaines d’enseignement sont principalement orientés vers la certification, le contrôle interne et l’éthique professionnelle. Dans ses travaux de recherche, elle s’intéresse aux enjeux portant sur l’apprentissage et l’enseignement de la comptabilité, le développement professionnel du comptable et le travail au sein des cabinets comptables. Ancrées sur le terrain, ses recherches réalisées à la fois auprès de la communauté étudiante en sciences comptables et des praticiennes et praticiens en exercice influencent ses pratiques pédagogiques. Également présidente de l’OBNL Avisoeep, entreprise d’entraînement pédagogique, elle contribue, avec l’aide de collègues, à l’offre d’activités expérientielles propices à l’apprentissage.

Émilie, alias Duracell, est conseillère en pédagogie et technopédagogie à l’Université du Québec à Rimouski (UQAR). Géographe de formation, elle a toujours su que l’enseignement et la pédagogie allaient être au cœur de son parcours professionnel. D’abord professeure de géographie à l’Université de Hearst en Ontario, puis chargée de cours à l’UQAR, elle combine maintenant ses deux passions pour développer et consolider l’expertise pédagogique et technopédagogique au sein de l’UQAR et pour faire rayonner des pratiques enseignantes efficaces et prometteuses.

S’INSCRIRE À L’ACTIVITÉ

14 h à 15 h 30 – Atelier propulsé par le RÉCIT FAD

Pénurie de personnes enseignantes : organisation hybride de l’enseignement-apprentissage

Réfléchie par le RÉCIT FAD, la Perspective AERO (Apprentissage — Enseignement — RéOrganisés) vise à soutenir les organisations dans le cadre de la pénurie de personnel enseignant. Elle propose un fonctionnement renouvelé de la classe et de l’établissement en tenant compte des personnes enseignantes en voie de qualification, des personnes étant qualifiées et des autres membres de l’organisation. L’idée générale de l’organisation hybride de l’enseignement-apprentissage est d’utiliser des stratégies et des outils liés à la FAD combinés à des outils et stratégies en présence. La perspective AERO s’appuie sur ces trois principes :

  • centrer le travail de la personne enseignante sur les tâches qui ont un maximum d’impact sur la réussite;
  • soutenir les tâches d’enseignement-apprentissage qui peuvent être automatisées à l’aide d’outils numériques;
  • revoir le fonctionnement de la classe ou l’organisation de l’établissement en fonction des deux principes précédents.

ll importe que les personnes apprenantes soient en présence (virtuelle ou réelle) d’une personne enseignante qualifiée. Cependant, la situation actuelle rend la chose de plus en plus difficile. Une réorganisation du travail accompagnée d’une formation continue repensée du personnel enseignant contribuera à réduire l’impact de la pénurie de personnel enseignant. L’état des travaux de l’équipe RÉCIT FAD sera présenté dans cet atelier de même que des projets en cours dans certains CSS. Par la suite, vous serez invités à réfléchir avec nous pour mettre en relief des solutions innovantes.

Marie-Claire Roy est conseillère pédagogique au Service national du RÉCIT de la formation à distance depuis novembre 2020 et a été chargée de projet pour le regroupement FADIO de 2019 à 2021. Auparavant, elle a travaillé comme conseillère pédagogique pour la Commission scolaire des Chic-Chocs et au RÉCIT local pendant 33 ans. Elle a été spécialiste de l’éducation en FAD et en prêt de service au ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur pour les programmes du développement professionnel (Projet personnel d’orientation et Exploration de la formation professionnelle) de 2006 à 2013, elle possède une grande expertise dans les domaines suivants: formation à distance, cours en ligne, rédaction, projet personnel d’orientation, musique et arts.

Cyrille Rustom est conseiller pédagogique (CP) au Service national du RÉCIT de la formation à distance pour la FGA depuis 2021. Il a travaillé comme conseiller pédagogique en mathématique, science et informatique au centre de service scolaire (CSS) de Laval entre 2016 et 2022, et au CSS de la Rivière-du-Nord de 2003 à 2016 où il était membre du comité de liaison interordres en formation à distance (CLIFAD). En tant que CP, il a été en charge de la formation à distance assistée (FADA) et en ligne (FADEL), il a participé au développement du site sur le tutorat à distance (site TAD) avec la SOFAD, puis au développement d’un modèle structurant autour des fonctions tutorales comme prêt de service au ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur pour la FAD en FGA. Son expertise concerne principalement les domaines suivants : l’accompagnement d’équipes interprofessionnelles de formation à distance, les approches collaboratives, le modèle des fonctions tutorales, les mathématiques, l’informatique, la science et la technologie. »

Dominic Gagné est conseiller pédagonumérique au service local du RÉCIT de Val-des-Cerfs depuis plus d’années qu’il a de doigts et d’orteils. Il est membre de l’équipe RÉCIT FAD depuis octobre 2020. Il est à l’origine de l’ouverture de la CPGTI au secteur éducatif en plus d’être l’instigateur de la nouvelle gouvernance de cette grande communauté qui est devenue la CPGTIE. Il est aussi responsable de la logistique de l’AQUOPS depuis plusieurs années. Bref, quelques implications qui gravitent toutes autour du plus beau réseau pédagonumérique qui soit : le réseau des RÉCIT!

Yvon Quémener est enseignant et spécialiste pédagonumérique au Service national du RÉCIT de la formation à distance depuis 2018. Ayant travaillé comme enseignant en science et technologie à la Commission scolaire des Premières-Seigneuries de 2002 à 2018, il a également été responsable du programme de robotique au deuxième cycle à la polyvalente de Charlesbourg de 2013-2018. Responsable des activités de robotique depuis 2002, il possède une grande expertise en science et technologie, en robotique, en intégration TIC, plus spécifiquement en ce qui a trait à l’utilisation de Moodle.

Nathalie Angers est enseignante et spécialiste pédagonumérique au Service national du RÉCIT de la Formation à distance depuis 2018. Elle fut enseignante à distance et conceptrice de cours en ligne, enseignante en chimie, en science et technologie au centre de services scolaire de la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin et dans d’autres établissements publics et privés (1990 à 2006), puis lors de l’année scolaire 2021-2022 au CSS de la Beauce-Etchemin. De 2006 à 2018, elle fut spécialiste de l’éducation, chargée de projets, chargée de formations, coauteure de programme, designer et rédactrice de formations en prêt de service au ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur pour les programmes du développement professionnel (Projet personnel d’orientation, et Exploration de la formation professionnelle). Ses expertises se situent principalement en formation à distance, cours en ligne, rédaction, Projet personnel d’orientation, science et technologie, chimie, pédagogie numérique.

Étienne Roy est conseiller pédagogique au Service national du RÉCIT de la formation à distance depuis 2018. Il a travaillé comme conseiller pédagogique en science et technologie et en apprentissage en ligne à la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin de 2003 à 2008. Il a également œuvré comme spécialiste de l’éducation au ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport de 2003 à 2011. Il a développé une expertise dans les domaines suivants: science et technologie, programme Projet personnel d’orientation, programme Exploration de la formation professionnelle, formation en ligne, Moodle et TIC.

S’INSCRIRE À L’ACTIVITÉ

16 h à 17 h – Atelier propulsé par l’École en réseau

Collaborer pour apprendre en réseau et à distance : présentation d’un outil d’écriture collaborative incontournable

Le forum de coélaboration de connaissances (FCC) est un outil incontournable pour soutenir le développement d’apprentissages en profondeur au sein d’une communauté de personnes apprenantes. Il s’agit d’un outil de communication asynchrone offrant un espace commun où les personnes apprenantes participent à un discours écrit collectif et collaborent à l’amélioration de leurs idées par la lecture et l’écriture de notes qui expriment leur pensée par rapport à un objet commun de compréhension (Allaire et Lusignan, 2011). Au cours de cet atelier, vous serez invité à vous familiariser avec le FCC à travers des exemples concrets d’utilisation aux différents ordres d’enseignement. De plus, nous vous proposons une activité collaborative de type « main sur les touches ». Quoi de mieux qu’une formation dans l’action!

Marie-Claude Nicole est collaboratrice à l’École en réseau depuis 6 ans. Riche d’une formation de plus de 15 ans en recherche et en didactique de la science et de la technologie, elle a acquis une grande expérience dans l’accompagnement d’enseignants(tes) du primaire en contexte de démarches scientifiques. Elle se spécialise dans la médiation entre la classe et les partenaires extrascolaires. Pour Marie-Claude, le développement de collaboration interclasse à distance, appuyé par le numérique est une des façons les plus efficace d’enrichir les apprentissages des élèves en plus de développer leurs compétences disciplinaires et numérique. Depuis octobre 2021, Marie-Claude a pris la direction de l’ÉER.

Impliquée dans ÉER depuis 2003, d’abord en tant qu’enseignante dans la réalisation d’activités interclasses puis, depuis 10 ans, à titre de conseillère pédagogique au primaire et de porteur de dossier de l’ÉER , France oeuvre au sein du CSS des Sommets et de l’équipe ÉER  pour accompagner les enseignants et pour soutenir les conseillers pédagogiques dans la réalisation d’activités multidisciplinaires et de séquences d’enseignement-apprentissage en réseau mettant en scène les éléments du PFÉQ et les outils coélaboratifs. Ses approches pédagogiques et collaboratives mettent la technologie au service de l’enseignement.

Responsable et ayant le sens du devoir, Vincent a un long parcours au sein de l’équipe de l’École en réseau. Il peut être animateur et facilitateur. Il accompagne les participants de l’École en réseau avec doigté et délicatesse. Sa capacité d’adaptation aux différentes situations font de lui une ressource sensible à l’environnement d’enseignement et d’apprentissage afin de créer des conditions propices à la découverte. Lors de ses études doctorales, il s’est intéressé aux élèves en difficultés et aux technologies en soutien pour les aider à développer leurs habiletés et révisions et correction. 

S’INSCRIRE À L’ACTIVITÉ

Vendredi 24 février

9 h à 10 h – Conférence de clôture

Les transformations humaines à l’ère du numérique

La formation à distance a maintenant pris son plein envol. La communauté FADIO y était particulièrement bien préparée et a su relever ce défi avec brio. Elle en a assurément inspiré plusieurs par ses pratiques. Malgré cette expertise et peut-être même grâce à son développement, certains enjeux se voient aujourd’hui exacerbés plus que jamais. Plusieurs interrogations sur les transformations humaines qu’apporte l’ère du numérique font surface. Comment assurer la sécurité de mes données et de celles des autres? Comment trouver sa propre voie, son identité tout en étant en phase avec son époque? Comment exercer notre pouvoir d’action dans un monde où les algorithmes facilitent et orientent nos choix individuels et collectifs? Cette communication propose des pistes pour amorcer ensemble cette réflexion et la poursuivre ensuite dans chacun de nos milieux.

Reconnu pour son expertise en innovation pédagonumérique, Benoit Petit suscite l’engagement autour de thèmes comme le leadership, la citoyenneté et l’éthique à l’ère du numérique. Conseiller pédagogique au sein du RÉCIT pour les gestionnaires scolaires, il enrichit ses accompagnements d’une compréhension profonde des enjeux rencontrés par les organisations scolaires tout en favorisant la créativité et la collaboration. Membre du Conseil supérieur de l’éducation, il y préside la Commission de l’enseignement secondaire. Il est régulièrement impliqué dans plusieurs projets de recherches autour du numérique en éducation.

S’INSCRIRE À L’ACTIVITÉ

10 h 30 à 11 h 30 – Conférence

Lire à l’écran mobilise-t-il les mêmes stratégies et compétences que lire sur papier?

La lecture à l’écran est un sujet de recherche en pleine effervescence depuis quelques décennies. Ce type de lecture fait maintenant partie de notre quotidien : nous lisons à l’écran de l’ordinateur, de la tablette, de notre téléphone intelligent… Lorsqu’on parle de lecture à l’écran, il peut s’agir de la lecture sur différents supports électroniques (tablette, téléphone, etc.), de documents numériques ayant une structure linéaire (PDF) ou de contenus Web de toute nature (vidéos, images animées, etc.). Cette lecture à l’ère du numérique inclut l’utilisation de différentes stratégies de lecture applicables à l’écran, mais également l’emploi de compétences informationnelles. Lorsqu’on lit à l’écran, il est nécessaire de faire une recherche par mots-clés sur un moteur de recherche avec une intention de lecture précise. Cette recherche mobilise des stratégies de lecture applicables à l’écran ainsi que des compétences informationnelles qui sont utilisées en constante interaction. Certaines personnes auteures croient que les stratégies de lecture sur papier ont été transférées à l’écran. Mais est-ce vraiment le cas? Les stratégies de lecture sont-elles les mêmes lorsqu’elles sont utilisées à l’écran et quand elles sont employées sur papier? Les a-t-on adaptées ou transférées à l’écran? Cette présentation sera l’occasion de parler de ce sujet de recherche qui est toujours d’actualité.

Isabelle Carignan est professeure titulaire à l’Université TÉLUQ en enseignement en milieu scolaire depuis janvier 2016 et professeure associée à l’Université Laurentienne et à l’Université de Sudbury. De 2007 à 2015, elle a été professeure au département de l’enseignement au préscolaire et au primaire de la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke. Son domaine de spécialisation est la didactique du français, plus particulièrement la didactique de la lecture. Ses intérêts de recherche portent notamment sur les stratégies de de compréhension en lecture à l’écran et sur papier chez les élèves du primaire et du secondaire. Elle s’intéresse également à la littératie familiale, à la littératie médicale (health literacy) et à l’enseignement-apprentissage de la littératie en milieu francophone minoritaire.

France Legault est conseillère pédagogique RÉCIT, spécialiste en langues, et responsable d’équipe pour la Fédération des établissements d’enseignement privés (FEEP). Détentrice d’une maitrise en technologie éducative de l’Université TÉLUQ, elle s’intéresse principalement à la didactique globale du français et de l’anglais langue seconde, à l’utilisation du numérique ainsi qu’à la transférabilité des pratiques pédagogiques issues de milieux francophones minoritaires en milieux multiculturels.

Marie-Christine Beaudry, Ph.D. est professeure en didactique du français depuis 2009 à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université du Québec à Montréal. Ses travaux portent entre autres sur la didactique de la lecture littéraire au primaire et au secondaire. Elle mène également des recherches sur l’éducation esthétique ainsi que sur les effets de la médiation culturelle sur les élèves, les futurs enseignants, les enseignants et les artistes.

S’INSCRIRE À L’ACTIVITÉ

12 h à 13 h – Pecha Kucha

Tous et toutes uniques : l’inclusion au centre des pratiques!

Le Pecha Kucha (du japonais : « bavardage », « son de la conversation ») est un format synchronisant une présentation orale à la projection de 20 diapositives se succédant toutes les 20 secondes. Animée par Marie-Josée Harnois du RÉCIT IAS, cette activité rassemble des professionnelles de cœur, du primaire à l’université! Venez vous laisser inspirer par leurs bonnes pratiques d’inclusion misant sur le plein potentiel de tout un chacun.

Karine Déraspe est conseillère pédagogique au Cégep de la Gaspésie et des Îles. Elle a été deux ans en prêt de service à la coordination adjointe du FADIO. Auparavant, elle était enseignante dans le programme de Techniques de comptabilité et gestion, offert à distance au campus des Iles. Karine cumule diverses expériences d’accompagnement d’enseignants en FAD. Elle s’intéresse aussi aux bienfaits de la présence attentive et est professeure de yoga, de méditation et de respiration consciente.

Kristel El-Akouri est conseillère pédagogique RÉCIT depuis quatre ans. Détentrice d’une maîtrise en orthopédagogie et d’un diplôme de 2e cycle en littérature jeunesse et différenciation pédagogique, elle a un intérêt marqué pour les difficultés d’apprentissage, la motivation scolaire et les pratiques équitables et inclusives. Elle met à profit l’utilisation pédagogique du numérique au service de l’enseignement et de l’apprentissage depuis son entrée dans le monde de l’éducation. Son principal objectif? Toujours répondre aux besoins diversifiés des personnes apprenantes en leur donnant le goût d’apprendre.

Après avoir travaillé pendant plus de treize ans comme enseignante- orthopédagogue auprès d’élèves du secondaire, Mme Dion a fait le saut au niveau postsecondaire. Elle est présentement conseillère pédagogique en technologies éducatives pour les Centres de formation de l’UQAC (formation continue, Centre des Premières Nations Nikanite, Centre hors campus de Sept-Iles) tout en étant  chargée de cours à l’unité d’enseignement en adaptation scolaire et sociale de l’UQAC. Elle possède un baccalauréat d’enseignement en adaptation scolaire et sociale, un certificat en interventions éducatives et une maîtrise en éducation. Depuis le printemps 2022, Mme Dion est responsable du comité de pédagogie inclusive de son établissement d’enseignement.

Conseillère pédagogique au RÉCIT national de l’adaptation scolaire depuis 4 ans, Mme Harnois a été CP en adaptation scolaire, en français, en francisation et en éthique et culture religieuse au Centre de services scolaire des Bois-Francs de 2009 à 2019. Elle porte un grand intérêt à l’utilisation pédagogique des TIC comme soutien à l’enseignement et à l’apprentissage. Elle croit au potentiel des élèves, peu importe leur condition.

S’INSCRIRE À L’ACTIVITÉ

14 h à 15 h – Cocktail de clôture

L’apéro avec FADIO

Venez prendre l’apéro avec FADIO et échanger avec le comité organisateur sur vos coups de coeur de la semaine. Retrouvez des personnes intervenantes de la Semaine de la FAD 2023 pour approfondir certains sujets avec elles, sans oublier la chance de remporter plusieurs prix de participation! Cheers!

S’INSCRIRE À L’ACTIVITÉ
Édition 2022
Édition 2021
Édition 2020
Édition 2019

ABONNEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE